Diagnostic immobilier : les bonnes raisons de le faire

Mesurer les risques sur un bien immobilier avant sa mise en vente ou location est indispensable. Et même s’il s’agit d’une obligation imposée par la loi, il n’empêche que ce sera une manière pour un vendeur d’estimer son bien et de fixer le juste prix.

Pourquoi un diagnostic immobilier ?

Le diagnostic immobilier réalisé à Paris est une des opérations immobilières qui reste au cœur des préoccupations des vendeurs. Et pourtant, il s’agit d’une étape pratiquement inévitable et gagne davantage de l’intérêt et pour quelle cause ?  Certainement parce que c’est la loi qui l’oblige, mais aussi parce que tous les acheteurs potentiels méritent d’être mis au courant de toutes les informations concernant le bien et des risques mis en jeu.

Grâce à cette étude portée sur un bien ayant fait l’objet d’une vente ou d’une location, il est maintenant possible d’avoir entre les mains tous les bons arguments pouvant rassurer les futurs occupants. De plus, selon l’article L.271-4 mentionné dans le Code de la construction et de l’habitation, il est du devoir des vendeurs de remettre aux acheteurs tous les dossiers complets sur le diagnostic technique de l’habitat ou du logement. Autant de raisons donc qui incitent les acheteurs à faire valoir leur droit en réclamant ce type de dossier immobilier.

Quelle démarche entreprendre

En général, il existe toute une démarche à réaliser pour mener à bien un diagnostic immobilier. Mais cela débute toujours par la consultation d’un diagnostiqueur, lequel prendra en charge le contrôle technique du bien. Il est donc chargé de repérer tous les éléments susceptibles de porter atteinte à la santé des futurs occupants.

Les études concernent entre autres la détection de l’existence des termites, des amiantes, du plomb, mais il faut aussi mesurer la performance énergétique du bien afin de déterminer la consommation énergétique de l’habitat. D’ailleurs, pour l’améliorer, la plupart des vendeurs se tournent à présent vers des solutions respectueuses de l’environnement.

Tenir compte des risques en achetant un bien immobilier est donc à privilégier afin d’éviter les mauvaises surprises et les éventuels travaux de réparation. Outre cela, il est aussi utile d’établir un diagnostic gaz, un diagnostic portant sur l’assainissement et l’électricité, mais encore un diagnostic dit « ERNT » ou État des Risques Naturels et Technologiques lorsqu’une habitation se trouve dans des zones à risques.

Comment trouver un bon diagnostiqueur ?

Réaliser un diagnostic immobilier est une chose et trouver l’homme de la situation en est une autre. Il est vrai que tous les diagnostiqueurs peuvent entreprendre cette démarche, mais tout le monde peut aussi se vanter de proposer la meilleure prestation. Il est donc important de bien choisir le diagnostiqueur en fonction de ses besoins, de son budget et de l’état d’urgence.