Conseils et astuces pour assurer la construction d’une véranda

Pour profiter des beaux jours, rien de tel qu’une magnifique véranda où vous pourrez vous prélasser en famille, entre amis ou en amoureux. Si vous souhaitez vous sentir à l’aise et profiter d’un confort optimal, il convient de la construire dans les meilleures conditions possibles. Voici quelques conseils qui vous permettront de construire la véranda de vos rêves. Mais avant toutes choses, sachez que ce type de travaux est soumis à une règlementation bien précise.

Construction d’une véranda, quelle règlementation ?

Avant d’entreprendre les travaux, pensez d’abord à consulter le plan local d’urbanisme (PLU) de votre commune ou son plan d’occupation des sols (POS). Vérifiez que le coefficient d’occupation des sols (COS) autorise un agrandissement. Pour les vérandas de moins de 20 m², une déclaration préalable de travaux suffit. Entre 20 et 40 m², cela dépend de la surface totale de la maison après agrandissement. Si elle est supérieure à 170 m², il vous faudra recourir à un architecte et demander un permis de construire pour véranda. Même chose si votre véranda fait plus de 40 m².

Miser sur le confort

Si vous souhaitez vous sentir agréablement bien dans votre véranda, il est essentiel que la température soit bien régulée. Le confort acoustique soit bien soigné et la luminosité soit agréable, cela même par temps de pluie. Toutefois, il sera nécessaire de faire appel aux services d’un spécialiste. Il sera en mesure de vous aider tout au long de la réalisation du projet. Le vérandaliste procèdera d’abord au diagnostic complet de votre projet en prenant en considération vos envies et vos gouts ainsi que les contraintes existantes. Il formulera ensuite des recommandations quant à la forme, au mode de chauffage, à l’orientation, à la ventilation et aux matériaux nécessaires entre autres. Le confort de votre véranda dépendra également de l’isolation de celui-ci. Étendre le système de chauffage peut aussi être indispensable, sauf si vous envisagez de construire une véranda

« bioclimatique ».

Assurer une bonne ventilation

La ventilation, qu’elle soit naturelle ou mécanique, régule la température, assure un air renouvelé et sain, évite la condensation. Voici en quelques mots le principe de la ventilation : entrées d’air, en partie basse, laissent passer l’air frais tandis que des sorties, en partie hautes, expulsent l’air chaud. Si vous optez pour la version mécanique, la ventilation se déclenche, même en votre absence, en fonction de la température intérieure et du taux d’humidité.

Veiller à la qualité des doubles vitrages

Il est très important que vous fassiez un choix judicieux quant aux vitrages de votre véranda. Le confort de celle-ci en dépend. L’idéal est de choisir un vitrage à isolation thermique renforcée (VIR) : plus isolant. Il élimine le phénomène paroi froide et réduit la condensation. Pour les verrières et les toitures, pensez au verre à contrôle solaire qui laisse entrer beaucoup moins de chaleur solaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *